L'Ecran global. Cinéma et culture-médias à l'âge hypermoderne (COULEUR IDEES) par Jean Serroy

L'Ecran global. Cinéma et culture-médias à l'âge hypermoderne (COULEUR IDEES) par Jean Serroy

Titre de livre: L'Ecran global. Cinéma et culture-médias à l'âge hypermoderne (COULEUR IDEES)

Auteur: Jean Serroy

Broché: 368 pages

Date de sortie: July 28, 2017

Éditeur: Le Seuil

Téléchargez ou lisez le livre L'Ecran global. Cinéma et culture-médias à l'âge hypermoderne (COULEUR IDEES) de Jean Serroy au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Jean Serroy avec L'Ecran global. Cinéma et culture-médias à l'âge hypermoderne (COULEUR IDEES)

L'époque contemporaine est celle de la prolifération des écrans. L'aventure a commencé il y a plus d'un siècle avec l'écran originel : celui du cinéma. Au moment où, de la télévision à la vidéo, du micro-ordinateur au téléphone mobile, des caméras de surveillance au réseau de la Toile, on assiste à l'avènement de l'écran global, qu'en est-il de cette nouvelle culture d'écrans ?


La thèse développée ici est que, loin de signer la mort du 7e art, l'époque du tout-écran enregistre la plus grande mutation jamais connue du cinéma. Non seulement celui-ci se métamorphose en hypercinéma autour de trois figures constitutives (excès, multiplexité, distance), mais il est devenu producteur d'un monde et, partant, d'une vision du monde.


Tous les autres écrans (télévision, pub, jeux vidéo, vidéo-clips, Second Life...) sont désormais restructurés par la logique de la starification, de l'hyper-spectacularisation et du divertissement. Et même le rapport au monde et à soi n'y échappe pas. Voici que le cinéma est partout, y compris là où il n'est pas : mode, sport, urbanisme, arts visuels, vidéomania généralisée portent l'empreinte de la ciné-attitude.


Faut-il avoir peur de cet âge écranique ? Dans ce livre s'exprime une autre approche : celle qui considère que les images des temps hypermodernes ne sont pas synonymes d'appauvrissement de la pensée, du sensible, de l'esthétique. Le film civilisationnel qui se joue, ni scénario catastrophe ni happy end, contraint à forger un modèle inédit d'intelligibilité du cinéma, des écrans, et, plus profondément, de la culture qui vient.



Gilles Lipovetsky est philosophe-sociologue. Auteur de nombreux ouvrages portant sur les transformations sociales et culturelles du monde contemporain, il analyse en particulier celles qui concernent l'individualisme, la mode, le luxe, les femmes, l'éthique, la consommation. Il a publié en 2006 Le Bonheur paradoxal. Essai sur la société d'hyperconsommation aux Éditions Gallimard.



Jean Serroy, professeur d'université, auteur de divers ouvrages sur la littérature et le théâtre du XVIIe siècle, est aussi critique de cinéma depuis de nombreuses années. Il a publié en 2006 un livre somme sur le cinéma des années 1985-2005 : Entre deux siècles. 20 ans de cinéma contemporain, aux Éditions de La Martinière.